Jaguar MK2 : 1959 - 1967

En 1955, Jaguar produit la MK1 en raison de leur manque de voitures sportives. Mais très vite la MK2 vient prendre la relève.


Dévoilée au Salon de Londres en octobre 1959, la Jaguar MK2 a été produite à plus de 61 000 exemplaires et ainsi qu'à 50 000 exemplaires en modèles dérivés (240, 340, Daimler V8/250 et S-Type). Trois versions cylindrées ont vu le jour : 2.4, 3.4 et 3.8 litres ; en transmission manuelle, automatique, avec ou sans overdrive. Les 2.4 et 3.4 litres étant les versions connues de la MK1, la version 3.8 litres a su se démarquer étant la plus sportive en faisant 30 070 ventes à elle seule. Jaguar doit sa réputation à la MK2 dans les catégories voiture de luxe rapide ou berline de sport.



La production de cette voiture a permis des innovations techniques marquantes : des freins à disques aux quatre roues, des surfaces vitrées agrandies avec des montants fins et chromés, la voie arrière est plus large que celle de la MK1, améliorant ainsi la tenue de route.



 



 


Au fil des années, la MK2 se forge un palmarès important sur circuits et en rallyes internationaux aux mains de pilotes reconnus dans les catégories Tourisme et Tourisme Amélioré. Entre 1959 et 1964, l'usine fabrique chaque année une série limitée de 12 modèles nommée "Tour de France". Majoritairement, ces modèles sont commandés par des pilotes ou des particuliers passionnés de rallyes. Une dizaine de particularités permettent de reconnaître ces modèles : le boîtier de direction 3.5 tours, les cales en dural pour le train avant, les renforts des attaches de pont arrière, la boîte MOSS close ratio, les deux carburateurs SU H8 ou trois carburateurs HD6 ou HD8 et un ou deux réservoirs dans la malle (avec remplissage par le dessus). Certaines voitures ont eu le privilège de recevoir des éléments de carrosserie en aluminium.


D'extérieur la Jaguar propose une ligne fluide et pure. Elle possède un intérieur d'une générosité anglaise : noyer verni, cuir Connolly, moquette épaisse, tablettes de courtoisie à l'arrière des sièges et sièges inclinables en option. Le confort est presque parfait grâce aux sièges profonds qui laissent un place conséquente pour les jambes des occupants. 



Laisser un commentaire



Cet article n'a pas encore reçu de commentaires